6 nov. 2016

Les yeux jaunes des crocodiles


Résumé : 


Ce roman se passe à Paris. Et pourtant on y croise des crocodiles. Ce roman parle des hommes. Et des femmes. Celles que nous sommes, celles que nous voudrions être, celles que nous ne serons jamais, celles que nous deviendrons peut être. Ce roman est l'histoire d'un mensonge. Mais aussi une histoire d'amours, d'amitiés, de trahisons, d'argent, de rêves. Ce roman est plein de rires et de larmes. Ce roman, c'est la vie.

Mon avis : 


J'avais déjà tenté de lire des romans de Katherine Pancol, sans succès. A chaque fois, j'abandonnais ma lecture, car je n'arrivais pas à accrocher à son écriture. Mais j'ai beaucoup entendu parler de cette saga par mon père, qui l'avait apprécié. Alors, je me suis dit que je tenterais peut être, vu que j'avais les romans à la maison.

Nous suivons l'histoire de Joséphine, une mère de famille d'une quarantaine d'années, avec ses deux filles, qui vient de se séparer de son mari. Mais nous allons découvrir aussi l'histoire des personnages qui entourent cette femme, comme sa soeur, sa mère, son ex-mari, sa voisine. Bref, toutes ces histoires qui s'assemblent pour former la vie de tous ces personnages que nous allons côtoyer.

J'ai beaucoup aimé suivre leurs aventures, de voir les secrets de famille se démêler, les destins des personnages se former. Je me suis pas pour autant énormément attachée aux personnages, je suivais leur histoire de loin, sans vraiment la vivre avec eux. Car il était difficile pour moi de m'identifier à cette quarantenaire alors que je débute tout juste dans la vie ! Mais ce n'est pas pour autant que je n'ai pas eu des sentiments à leur égard. D'ailleurs, j'ai souvent voulu étriper l'aînée de notre personnage principal, qui est tellement insupportable, je n'ai jamais vu ça !

Pour moi, ce contemporain a marché. J'ai apprécié ma lecture, à chaque petit moment que je pouvais, je me plongeais dans l'histoire. Certes, les 600 pages peuvent faire peur, mais au final cela passe relativement vite. L'auteur nous décrit tout simplement la vie quotidienne, que nous pouvons vivre nous-mêmes, mais avec une pointe de secret familial. Ce qui ne pouvait que me plaire !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'être passé, kiss ♡