23 mai 2016

La soumise, tome 1



Résumé :


A New-York, Nathaniel est connu comme le jeune et brillant PDG de West Industries, mais Abby connaît son secret : c'est aussi un "dominant" séduisant et expérimenté à la recherche d'une nouvelle "soumise". Impatiente d'explorer un monde de plaisirs qui la sortira de sa routine, la jeune libraire, cédant à son fantasme, propose ses services à Nathaniel.
Alors qu'Abby apprend à connaître un monde fascinant fait de pouvoir et de passion, elle craint que le coeur de Nathaniel ne reste hors de sa portée, et que le sien ne soit brisé...


Mon avis :


Je voulais élargir un peu plus mon horizon du côté de la lecture BDSM, et c'est ainsi que je suis tombé sur ce livre. La relation Dominant-Soumise n'est en rien cachée ou dissimulée à travers des mots plus tendres, dès le résumé, nous savons à quoi nous allons avoir affaire, et c'est ce qui m'a plu

Pour commencer par l'écriture, l'auteur ne se perd pas dans des descriptions monstres. Ce qui a du positif et du négatif. Je m'explique, nous n'avons pas le contrat détaillé au moindre mot, par exemple, ce qui nous laisse de la surprise pour les pages à venir. Cependant, je trouve qu'elle met trop vite à passer sur certains détails : les relations sexuelles ne peuvent durer que quelques paragraphes alors que nous sommes dans un roman érotique. J'ai trouvé ce côté là décevant car je m'attendais à beaucoup plus. En espérant que ce n'est qu'une stratégie pour nous donner l'eau à la bouche pour le second tome..

Le personnage féminin d'Abby est plus captivant que dans certains romans érotiques. Je l'ai trouve moins niaise que certaines, ne faisant pas l'innocente ou l'ignorante face à certaines choses à faire. Elle est ouverte d'esprit et prête à découvrir de nouvelles choses. Si je peux faire un parallèle avec Cinquante Nuances de Grey où Anna se soumet, seulement pour avoir le coeur de Christian. Ici, Abby est totalement consentante et surtout pleinement consciente de sa situation. 

Quant à Nathaniel, j'ai eu plus de mal à m'attacher à lui, même si c'est venu au fur et à mesure. Il donne l'allure d'un homme très froid et insensible. J'ai eu beaucoup de mal à rester, dans la peau d'Abby, face à cette statue de glace. Mais je l'ai de plus en plus apprécié au cours de ma lecture, au fur et à mesure qu'il laisse tomber son masque, et dévoile ses vrais sentiments.

J'ai passé un bon moment de lecture avec ce roman, même si j'aimerais bien que le prochain tome, lui, soit un coup de coeur. Un roman qui se rapproche de Cinquante Nuances de Grey, mais qui est tout à la fois différent. Ce roman n'est pas à laisser entre toutes les mains, car la relation maître-soumise est réellement présente, mais surtout sans tabous, ce qui peut choquer quelques personnes. Ici, sont posés les réelles bases d'une relation SM, mais en pensant aussi au côté sentimental.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'être passé, kiss ♡