2 mai 2015

Outlander, tome 1 : Le chardon et le tartan


Auteur : Diana Gabaldon
Editeur : J'ai Lu
Collection : Semi-Poche 
Parution : 22 Août 2014
Pages : 852

Lu en format e-book.


Résumé : 

Au cours d'une promenade sur la lande, elle est attirée par des cérémonies étranges qui se déroulent près d'un menhir. Elle s'en approche et c'est alors que l'incroyable survient : la jeune femme est précipitée deux cents ans en arrière, dans un monde en plein bouleversement ! 1743. L'Ecosse traverse une période troublée. Les Highlanders fomentent un nouveau soulèvement contre l'occupant anglais et préparent la venue de Bonnie Prince Charlie, le prétendant au trône. Plongée dans un monde de violence et d'intrigues politiques qui la dépassent, Claire ne devra compter que sur elle-même pour surmonter les multiples épreuves qui jalonnent ce formidable voyage dans le temps. Elle connaître l'aventure et les périls, l'amour et la passion. Jusqu'au moment crucial où il lui faudra choisir entre ce monde palpitant qu'elle aura découvert et le bonheur qu'elle a connu et qui, désormais, lui paraît si lointain...

Mon avis : 

Je me suis lancée dans cette lecture car j'ai entendu énormément parler de ce livre. Cependant, le résumé ne m'emballait pas du tout : il faut dire que j'en ai un peu marre d'entendre parler partout de l'Ecosse, et l'histoire de celle-ci ne m’intéresse pas forcément. Mais aujourd'hui, je ne sais trouver les mots pour décrire mon avis sur ce livre...

Comme je n'était pas tenté par ce livre, j'ai d'abord lu les premiers chapitres gratuit sur le site kobo. Et me voila, rien qu'en 20 pages, complètement submergée dans ce monde. Pourtant, on ne rentre pas dans l'action durant ces chapitres, mais l'écriture de Diana Gabaldon est addictive. Je ne pouvais plus lâcher le livre, que j'ai pris numériquement, n'étant pas sûre encore que le fond de l'histoire me plaise.

On se retrouve nous-même projeter en arrière : Claire vit au lendemain de la seconde guerre mondiale. On découvre une fille qui a vu des horreurs, étant infirmière de guerre, mais qui a su surmonter ses peines. D'autant plus, qu'elle n'a pas vu Franck, son mari pendant tout ce temps. Ces derniers ont décidés de faire une seconde lune de miel en Ecosse, ce qui arrange aussi son mari qui veut enquêter sur son arbre généalogique.

Lorsque celle-ci se retrouve deux cents ans en arrière, on a aussi une adaptation à faire : les modes de vie de l'époque, les paysages... On éprouve les mêmes sentiments que Claire, ce qui est un bon point. C'est pour cela que je me suis attachée à ce personnage féminin dès les premières pages, ce qui ne m'arrive jamais. D'autant plus que dès qu'elle traverse le menhir, on sent que l'action va être riche : elle se fait tout de suite agressé, et par qui plus est : l'ancêtre de son mari qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau. Etant sauvée de justesse de celui-ci, voilà qu'on fait la rencontre de Jamie. Que dire de ce personnages .. ? Les mots m'échappent.

Contrairement à ce qu'on peut penser des hommes de l'époque, on s'attache tout de suite à Jamie. Tout au long de l'histoire, on va s'apercevoir que c'est un homme courageux, qui a traversé des étapes très dures dans sa vie, mais toujours la tête haute. Sa manière d'être avec Claire nous charme : il est attentionné, à l'écoute, protecteur. Bref, j'en passe. Malgré le fait qu'il soit un peu une brute, on passe au dessus car il reste tout de même un homme du XVIIIème siècle, d'autant plus qu'il trouve toujours un moyen de se faire pardonner ou de s'excuser. Je ne vais pas en dire plus pour ne pas gâcher la surprise du livre. Mais croyez-moi, ce personnage est devenu un énorme coup de coeur, je suis sous le charme et complètement amoureuse de celui-ci.

Pour conclure avec ce livre, car je pourrais en écrire encore des tonnes sur celui-ci. Ce n'est même plus un coup de coeur, c'est beaucoup plus. Je ne peux plus me passer de tous ces personnages et de ce monde. Pour sûr, je continue cette saga, ce serait déjà fait si l'argent ne manquait pas. De plus, j’achèterai le livre papier car il faut que ce livre soit dans ma bibliothèque. Je n'arrive pas à trouver les mots pour dire à quel point cela m'a plus, j'ai pleuré, j'ai eu peur, j'ai était heureuse avec les personnages du début à la fin. Pour moi, ce livre est à lire tellement Diana Gabaldon réussit, grâce à ses mots, à nous submerger totalement dans ce monde, en ne pensant plus à rien, en croyant y être nous-même aussi.

Coup de coeur.

4 commentaires:

  1. Très très très jolie chronique :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci ! Ça me touche.. Moi qui suis une toute débutante chroniqueuse, je suis en admiration devant les grandes chroniqueuses comme toi ..!

      Supprimer
  2. C'est vrai que l'écriture est très addictive, j'ai adoré les personnages comme Claire, Jamie et Doughal et j'ai hâte de les retrouver dans le deuxième tome. Et on se croirait vraiment dans l'Écosse du XVIIIème siècle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi, cette auteur n'a plus rien à me prouver. Je suis accro à son écriture et à cette saga. Je n'arrive plus à penser à autre chose. Juste un gros coup de coeur d'une saga qui pour moi va être indétrônable ! En effet, j'ai été propulsé dans l'Ecosse du XVIIIème siècle.

      Supprimer

Merci d'être passé, kiss ♡