22 avr. 2015

Et après...


Auteur : Guillaume Musso

Éditeur : Pocket
Collection : Pocket, numéro 12325
Parution : Mai 2005
Pages : 357


Résumé :

A huit ans, Nathan est entré dans le tunnel lumineux de la "mort imminente". Plongeant dans un lac pour aider une fillette, l'enfant s'est noyé. Arrêt cardiaque, mort clinique. Et puis, contre toute attente, de nouveau, la vie.
Vingt ans plus tard, Nathan est devenu l'un des plus brillants avocats de New York. Il a tout oublié de cet épisode traumatisant. Il a même fini par épouser la "petite fille du lac", Mallory, sa femme qu'il a passionnément aimée, puis qui l'a quitté, et qui lui manque comme au premier jour...
Mais Nathan ignore que ceux qui reviennent de l'autre côté ne sont plus tout à fait les mêmes. Aujourd’hui il connaît la réussite, la notoriété et la prospérité. Il est temps pour lui de découvrir pourquoi il est revenu.


Mon avis : 

Guillaume Musso est mon auteur chouchou, j'adore tout ce qu'il fait, je me plonge dans ces livres sans aucun problèmes, les yeux fermés en lui faisant totalement confiance. J'ai lu toutes ces œuvres, mais il me manquait celle-ci dans ma collection.

Musso a inventé ici un univers assez différent, parlant de l'au-delà, de revenir du tunnel de la mort etc.. C'est un aspect de la vie avec lequel j'ai beaucoup de mal, donc je n'ai pas réussi à me plonger totalement dans l'histoire, et à y croire réellement. On trouve le personnage de Nathan, qui a réussit sa vie, partant d'un milieu sociale minable il est aujourd"hui grand avocat renommé qui gagne bien sa vie. Cependant, niveau sentimental, sa vie est un calvaire : sa femme qu'il aime plus que tout au monde l'a quitté et il a vécu quelques drames récemment dans sa vie qui font de lui un homme fragilisé. Même si cet aspect arrive à nous donner quelques sentiments envers Nathan, celui-ci m'a un peu perturbée car il ne pense qu'à son ascension sociale. Mais la vie n'est pas que cela, n'est ce pas ? J'ai trouve dans ce livre, les personnages sans grande consistance, ils sont là juste pour faire passer le message que veux donner l'auteur.

L'auteur, ici, fait cette histoire autour de la mort. C'est vrai qu'elle peut inciter à nous convaincre qu'il faut profiter de la vie chaque jour car qui sait ce qui nous attends demain. Cette "morale" que nous fait l'auteur m'a plu, car Musso n'a, je trouve, pas l'habitude d'écrire des livres pour nous faire passer un message.

Comme dans tous ces livres,Musso a ajouté une pointe de surréalisme, que je ne dirais pas pour ne pas spoiler. Mais pour tous les adeptes du monde de Musso, celui-ci en fait aussi parti. Cependant, cette lecture est une grosse déception pour moi car nous avons une tonne de péripéties de Nathan tout le long du roman qui au final ne servent à rien, car la fin n'a pas de liens précis avec les aventures de ce personnage. De plus, dès les premières pages j'ai tout de suite deviné la fin. Est-ce parce que maintenant je connais très bien Musso ? Dans tous les cas, pour cela je me suis ennuyé dans cette lecture.

Vous l'aurez bien compris, ce roman n'est pas du tout un coup de coeur. Cependant, j'ai apprécié de retrouver l'écriture de l'auteur et je lui pardonne car c'est l'un de ses premiers romans et il a su s'améliorer aujourd'hui.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'être passé, kiss ♡