26 mars 2015

Je vais bien, ne t'en fais pas



Auteur : Oliver Adam

Editeur : Pocket
Collection : Pocket, numéro 11109
Parution : 2006
Pages : 156


Résumé : 

Une autre lettre de Loïc. Elles sont rares. Quelques phrases griffonnées sur un papier. Il va bien. Il n'a pas pardonné. Il ne rentrera pas. Il l'aime. Rien d'autre. Rien sur son départ précipité. Deux ans déjà qu'il est parti. Pau après que Claire a obtenu son bac. A son retour de vacances, il n'était plus là. Son frère avais disparu, sans raison. Sans un mot d'explication. Claire croit du bout des lèvres à une dispute entre Loïc et son père. Demain, elle quittera son poste de caissière au supermarché et se rendre à Portbail. C'est de là-bas que la lettre a été postée. Claire dispose d'une semaine de congé pour retrouver Loïc. Lui parler. Comprendre.


Mon avis :

Je voulais absolument lire ce livre, car j'adore le film qui en a été tiré, avec de très bon jeu d'acteurs à mon goût. Je savais donc que l'histoire globale allait me plaire, mais il n'y aurait pas de surprises étant donné que je connaissais déjà la fin.

Olivier Adam nous fait rentrer dans le quotidien d'une femme, Claire. Rien de très spécial, c'est pour cela que l'écriture de l'auteur peut surprendre. Il décrit des choses sans importance, un supermarché, une route... Mais en fin de compte, il décrit le quotidien de toute personne sur cette Terre. Personnellement, j'ai adhéré car le personnage n'est pas une héroïne, elle peut être moi comme vous. Il y a une phrase, cependant, sur la 4ème de couverture, qui nous décrit réellement tout le roman : "Les mots les pus quotidiens parviennent à traduire des sentiments violents et rares". Je m'attarde sur cette citation car, pour moi, elle correspond exactement à Claire.

J'ai immédiatement apprécié le personnage de Claire, j'ai eu de la compassion pour elle. On se retrouve avec un personnage qui est fragile, qui ne sait pas ni pourquoi elle est là ni ce qu'elle doit faire dans sa vie. Claire est une fille paumée, qui a un réel manque en elle, qui l'épuise et la tue même a petit feu : celui de son frère. On découvre parmi les souvenirs de ce personnage, une complicité avec celui-ci hors norme, l'un ne va pas sans l'autre. Automatiquement, j'ai eu de la peine pour elle, car ce personnage est réellement triste..

Cependant, j'ai été surprise par la description que fait l'auteur au fil de l'histoire des hommes que croise cette fille. On aurait pu croire que l'auteur ferait intervenir ces hommes pour aider Claire à se remettre sur pieds. Mais même ces personnages masculins prennent cette fille pour une conne, il n'y a pas d'autre mots... J'ai été surprise car dans le film, il y a une histoire d'amour qui nous transporte, et elle m'a manqué dans ce livre.

Pour moi, ce livre n'est pas un coup de coeur. Pour la première fois, je vais dire que je préfère le film au livre. Cependant, j'ai vraiment appréciée ma lecture.

2 commentaires:

  1. Je suis exactement comme toi : j'ai préféré le film au livre et ça ne m'arrive pas souvent ! Ce n'est pas que je n'ai pas aimé le livre mais je m'attendais à tellement mieux que j'ai été déçue au final.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement ! Cela m'a frustrée que je préfère le déroulement des choses dans le film plutôt que dans le livre. Mais je suis soulagée, je suis pas la seule ;)

      Supprimer

Merci d'être passé, kiss ♡