7 août 2016

La forêt des ombres



Résumé : 


Paris, hiver 2006. Arthur Doffre, milliardaire énigmatique, est sur le point de réaliser un rêve vieux de vingt-cinq ans : ressusciter un tueur en série, le Bourreau 125, dans un livre. Un thriller que David Miller, embaumeur de profession et auteur d'un premier roman remarqué, a un mois pour écrire contre une forte somme d'argent. Reclus dans un chalet en pleine Forêt-Noire, accompagné de sa femme et de sa fille, de Doffre et de sa jeune compagne, David se met aussitôt au travail. Mais il est des fantômes que l'on ne doit pas rappeler, et la psychose saisit un à un tous les occupants de la ténébreuse demeure cernée par la neige...

Mon avis : 


Franck Thilliez est un auteur de thriller que j'adore, il m'avait complètement conquise avec son roman Le syndrome [E], que j'ai su qu'il fallait que je lise toutes ces œuvres. Donc il n'y a pas de surprises à retrouver ce livre entre mes mains.

C'est le résumé qui me plaisait le moins parmi ses romans, mais j'ai été surprise. Nous découvrons le personnage de David Miller qui est assez mystérieux derrière son travail d'embaumeur. Mais aussi un réel passionné de thriller et d'enquêtes sur de vrais meurtriers. C'est pourquoi lorsqu'un énigmatique Arthur Doffre lui demande d'écrire un livre sur le Bourreau 125, il accepte.

Mais pour cela, David Miller doit venir habiter pendant un mois dans un chalet coupé du monde, au fin fond de la forêt, accompagné de sa femme et de sa fille, ainsi que de Doffre et de sa compagne. Nous nous retrouvons dans un huis-clos, car les personnages ne peuvent bouger de cette bâtisse car elle va se retrouver entièrement cerclée de neige. Pour tous les claustrophobes, je ne vous conseille pas ce livre. L'auteur va nous mettre dans un état d'anxiété avec des phénomènes qui font peur, et des personnages qui veulent absolument sortir de là, en vain.

Le lieu est glauque, et nous met mal à l'aise face à ce qui s'y déroule. En ajoutant à cela, le dossier du meurtrier Le Bourreau 125 que nous étudions avec David Miller, et qui nous fait grimacer face à de tels actes. Les personnages sont mystérieux, cachent des secrets et on ne sait pas qui est bon ou mauvais. Au final, on découvre que les personnages en qui on avait un minimum de confiance s'avèrent dangereux, et inversement. Quant à moi, j'ai eu quelques soupçons, mais l'auteur arrive tellement à nous retourner le cerveau, et nous montrer par a + b que notre raisonnement ne peut être vrai.

La psychologie des personnages est vraiment poussée. Et cela m'a beaucoup plu, car c'est aussi ce point là que je recherche dans des thriller. Nous avons affaire à des personnages avec de vrais problèmes pathologiques, et il est intéressant de les voir à l'action pendant ce roman. C'est pourquoi j'ai pu voir que la fin a pu être deviné par certains, mais je pense qu'on ne peut démasquer toute la psychologie des personnages, tellement c'est bien fait.

Pour moi, ce fut un réel coup de coeur, j'ai dévoré ce roman en 2 jours. Franck Thilliez n'a plus rien à me prouver, j'adore tout ce qu'il fait, et il arrive toujours autant à me retourner le cerveau. Pour tout ceux qui cherchent quelque chose de vraiment sanglant, je ne vous conseillerais pas ce livre. Cependant, pour ceux qui serait intéressé par la psychologie des personnages, ce livre peut vous captiver.

Coup de coeur.

2 commentaires:

  1. Je ne suis pas une fan de thriller d'ordinaire, mais ta chronique m'a convaincue ! Elle est très complète et constructive, bravo :) Je rajoute ce roman à ma PAL ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci ! Ça me fait plaisir ! En espérant que ce livre te plaise autant qu'à moi !

      Supprimer

Merci d'être passé, kiss ♡