2 déc. 2015

Marvin, saison 1 : Le poinçonneur de lilas... et d'ailleurs


Auteur : Vincent Virgine

Éditeur : La Bourdonnaye
Collection : Pulp
Parution : 28 Mai 2014
Pages : 161

Lu en e-book.
En partenariat avec les éditions La Bourdonnaye.

Résumé : 

D'un côté, y'a Marvin, un jeune gars qui pète un câble, un jour, dans l'métro. Et qui bute un mec parce que ce mec s'est assis sur lui sans s'excuser/ La fois de trop, quoi. Genre la goutte d'eau qui fait déborder l'vase. Du coup, ça lui donne des idées. Radicales et extrémistes. Alors ce crime promet d'être le premier d'une longue série.
D'un autre côté, y'a Miles. Ex-flic, aujourd'hui alcoolo, dont la femme s'est sauvagement fait assassiner quelques années auparavant. Mais il garde ses entrées dans son ancien commissariat. Et le chef le rappelle, quand le tueur du métro font le bronx dans Paris. 
Au fond, Marvin et Miles se ressemblent. Aussi écorchés vis l'un que l'autre, aussi névrosés, chacun à sa manière. Difficile de dire lequel des deux est le plus abîmé, est le plus cinglé, lequel traîne les plus sombres secrets. Difficile de prévoir ce que va donner le face à face final. Parce que, ouais, bien sûr qu'il va y avoir un face à face final. Quand Miles aura fini de traquer Marvin.
Un petit conseil : si vous prenez l'métro, bousculez pas Marvin.

Mon avis : 

Je remercie, tout d'abord, les éditions La Bourdonnaye qui m'ont permis de lire ce livre qui était dans ma wish-list depuis sa sortie. 

On se retrouve avec Marvin, qui est déjà au bord de la crise de la nerf. Quand d'un seul coup, il pète un boulon sans pouvoir lui-même se maîtriser. Comme si cela sortait de lui sans qu'il ne s'en aperçoit : il tue quelqu'un, pour une raison pas très convaincante quand même. Mais j'ai trouvé ce personnage assez mystérieux, il m'a beaucoup intrigué. C'est voulu par l'auteur, car c'est ce qui fait le charme du personnage. Mais je me suis posé la question tout le long du livre, et je me la pose encore, à savoir si Marvin ne serait pas schizophrène. On a parfois l'impression qu'il fait des choses sans s'en rendre compte, comme si il était quelqu'un d'autre.

Et puis on a aussi Miles, qui lui est complètement névrosé : il boit, est dépressif. J'ai trouvé qu'il se rapproche de caractère de Marvin, on dirait parfois aussi un schizophrène entre ses moments de lucidité. Je ne sais pas où l'auteur veut nous mener avec ces deux personnages, le mystère plane toujours après la lecture de ce premier tome.

J'ai trouvé que l'on assistait à une quantité de scènes sans forcément comprendre. On se retrouve avec Marvin qui peaufine ses meurtres, alors qu'à la base ce n'était qu'un pétage de plombs. Et avec Miles qui parle de sa femme sans que l'on comprenne ce qui s'est passé. 

L'auteur écrit de façon familière : en utilisant des mots vulgaires, abrège les mots et les phrases. Cela ne m'a pas dérangé car on ne trouve pas ça souvent, et c'est ce qui apporte une touche en plus au roman. Cependant, il m'a souvent perdu car régulièrement on passe d'un récit normal à un des personnages qui a l'air de réciter un poème dans sa tête sans forcément de grand lien avec le texte, ou comme si Marvin se recueillait sur ses pêchés. Je pense qu'il faudra que je m'habitue pour le deuxième tome.

J'attendais beaucoup de ce livre, mais il n'est pas un coup de coeur. J'ai trouvé, cependant, l'histoire et la façon d'écrire original. Et je trouve qu'il y a tout un mystère à découvrir, entre un personnage névrosé et l'autre schizophrène. C'est pourquoi le tome 2 m'attend impatiemment

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'être passé, kiss ♡