5 juin 2017

Beautiful bastard


Auteur : Christina Lauren
Éditeur : Hugo Roman
Collection : New Romance
Parution : 2013
Pages : 390

                                                                                                

Brillante et déterminée, Chloé, sur le point d'obtenir son MBA, n'a qu'un seul problème : son boss, Bennett. Trentenaire séduisant, arrogant et égocentrique, il est aussi odieux que magnétique. Un Beau Salaud.
Après plusieurs années passées en France, Bennett revient à Chicago pour occuper un poste important au sein de l'entreprise familiale - un grand groupe de communication. Comment imaginer que sa collaboratrice, Chloé, serait cette ravissante et exaspérante créature de 26 ans, au charme certain et à l'esprit affûté.
Si Bennett et Chloé se détestent, leur attirance mutuelle, inexorable et obsédante, les conduit à tester leurs propres limites et à enfreindre, une à une, toutes les règles qu'ils s'étaient jusque-là imposées. A une seule fin : se posséder. Au bureau, dans l'ascenseur, dans un parking. Partout ... 
Arrivés à un point de non-retour, fous de désir, Bennett et Chloé parviendront-ils à mettre leur ego de côté pour décider enfin de ce qu'ils acceptent de perdre ou de gagner ? 



Mon avis : 

Je n'avais jamais eu particulièrement envie de me lancer dans cette saga tant connue. Mais par une envie subite, je me suis plongé dans ce premier tome.

Nous rencontrons Chloé, stagiaire au sein d'une grande société, elle met tout en oeuvre pour réussir professionnellement. Seulement, il y a une petite ombre au tableau : son boss, Bennett. Il est arrogant, exigeant, égocentrique, seulement il est aussi séduisant. 

Nous allons suivre le point de vue des deux personnages, ce qui m'a beaucoup plu. Car nous voyons aussi la vision des choses du personnage masculin. Nous allons nous rendre compte de la haine qu'il se vouent l'un à l'autre, au bureau, ils ne peuvent pas se supporter. Mais on va aussi comprendre que cela cache une très forte attirance. Ce jeu du "Tu me plais. Ou pas" m'a plu, et j'en suis étonnée, même si parfois les personnages peuvent se montrer agaçant.

Il faut préciser que dans ce roman, il y a énormément de sexe. A chaque chapitre, pour tout dire. En plus, ce sont des scènes de sexe crues, et ce dans n'importe quel endroit que vous pouvez imaginer (ou pas, d'ailleurs). Je vais pas cacher que cela fait parti d'un point qui m'a dérangé, car dès le premier chapitre, les scènes commencent alors que les personnages sont censés se détester. Mais Chloé ne se débat pas, bien au contraire. On pourrait croire que c'est une fille facile, et cela m'a fait grincé des dents.

Mais, on se prend très facilement au jeu. On a toujours envie de plus, toujours envie de revenir à l'histoire et de retrouver les personnages. J'ai particulièrement aimé lorsque Bennett fissure petit à petit sa carapace, et on le voit sous son vrai jour : attentionné, souriant, aimant. C'est à partir de ce moment là que j'ai vraiment apprécié ce personnage à 100%.

J'ai passé une agréable lecture, sans prise de tête, idéale pour les beaux jours. Les personnages sont sympathiques, surtout le Bennett de la fin. Et on aimerait savoir comment ils vont avancer ensemble. Les scènes de sexe sont crus, et peuvent parfois être déplacées pour certains, mais on s'y habitue. C'est pourquoi je vais continuer cette saga, avec plaisir !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci d'être passé, kiss ♡